Vie étudiante du Cégep de Jonquière

16e édition du festival De l'âme à l'écran

Du jeudi 14 mars au mardi 19 mars
Lieu : Cégep de Jonquière

16e édition du Festival De l'âme à l'écran sur le thème du cirque

Du 14 au 17 mars 2019

Concours intercollégial de courts-métrages

Près de 200 collégiens cinéphiles de partout au Québec provenant des cégeps des quatre coins de la province seront au Cégep de Jonquière et auront la chance de présenter leur réalisation à des spectateurs et à un jury. Durant quatre jours, plusieurs activités en lien avec le cinéma sont prévues à l'horaire.

L'événement De l’âme à l’écran s’inscrit dans les événements intercollégiaux du Réseau des activités socioculturelles du Québec (RIASQ) et que c'est un festival dédié au Cégep de Jonquière qui a pour but d'encourager et d'outiller la relève des jeunes cinéastes québécois en leur permettant de côtoyer des professionnels de l'industrie. Pour en connaître plus sur le concours et l'Immersion DAE, visitez la page Facebook de De l'âme à l'écran et son site Web delamealecran.com.

Consulter la programmation complète »

Jean-Carl Boucher, porte-parole

Le comédien Jean-Carl Boucher est le porte-parole de l’événement. Les participants auront la chance d’échanger avec l’acteur reconnu notamment pour son rôle dans les films de Ricardo Trogi : 19811987 et 1991. Ateliers, conférences et déjeuner-causerie seront autant d’occasions pour la relève d’en apprendre davantage sur l’univers cinématographique. « De célébrer le cinéma, de vivre des émotions fortes, de faire de belles rencontres avec des jeunes passionnés, quoi demander de plus stimulant? J’ai envie de vous regarder, de vous entendre, de vous voir exploiter votre sensibilité et votre talent à travers vos oeuvres», indique Jean-Carl Boucher.

Un gala à ne pas manquer!

Le point culminant du festival se tiendra le samedi 16 mars à 19 h lors du Gala De l’âme à l’écran à la salle François-Brassard. Les quelque 20 films retenus dans le cadre du concours intercollégial seront présentés au public et des récipiendaires dans différentes catégories seront annoncés par un jury composé de professionnels du milieu artistique. Soulignons que les jeunes auront également la chance de rencontrer des professionnels de l’industrie et de visionner des courts-métrages de la programmation de REGARD.

Un jury exceptionnel

Les membres du jury de l'édition 2019 sont : 

  • Benoit Jones-Vallée
    Au fil des années, il collabore avec plusieurs réalisateurs et réalisatrices, notamment Zoé Pelchat Ouellet sur la web-série Dominos qui gagne Meilleure Série Digitale à Cannes Séries. C’est à travers les vidéoclips et les publicités qu’il se rapproche de la fiction en tournant le premier long-métrage d’Emmanuel Tardif, Speak Love.
  • Mélanie Carrier
    Mélanie Carrier est biologiste de formation. C’est en documentant ses nombreuses aventures à travers le monde, au côté de son comparse de toujours, Olivier Higgins, qu’elle découvre la vidéo. Leur premier film, Asiemut, relate leur traversée de 8000 km à vélo de la Mongolie à la plaine du Gange, en Inde, et remporte 36 prix à travers le monde, en plus d'être distribué dans une quarantaine de pays et d'être diffusé sur plusieurs chaînes télé dont Arte, RTBF, TSR et Al Jazeera. C’est en 2010 que le couple de réalisateurs-producteurs fonde MÖ FILMS, une boîte de production dédiée au cinéma documentaire qui souhaite, par ses différents projets, contribuer à la réflexion, aux débats et aux enjeux de société qui caractérisent notre époque. Leur second film, Rencontre, est sélectionné par la National Geographic Society et remporte plusieurs prix à l’étranger, alors que leur court-métrage satirique à saveur environnementale, L’Homme de Glace, est diffusé dans une multitude de festivals. Leur plus récent long métrage documentaire, Québékoisie, questionne la relation complexe entre les Québécois et les Premières Nations. En plus de décrocher de nombreux honneurs, ce film est nommé aux Prix Jutra et remporte le prix de l’œuvre de l’année remis par le Conseil des arts et des lettres du Québec.
  • Simon Pigeon
    C’est dans Les Étoiles filantes à Radio-Canada que Simon entame sa carrière à la télévision à 14 ans. Ces deux saisons lui ont valu une nomination comme acteur de soutien au Prix Gémeaux. À 15 ans, il fait ses premiers pas au cinéma dans le film Un été sans point ni coup sûr. Jusqu’à ce jour, il enchaine les rôles tant au petit qu’au grand écran. Notamment dans Tactik, Toute la vérité, Il était une fois Les Boys, 1987, Corbo, Prank, où il reçoit une nomination pour meilleur acteur de soutien au gala Québec cinéma, District 31, La Dérape, Olivier et maintenant dans la nouvelle série à Radio-Canada 5e rang.